top of page
  • Photo du rédacteurMissFleurs itinérante

Une belle respiration - 199

Après les exigences de l'atelier en Savoie, tout me semble facile lorsque j'arrive dans cette boutique.

Les bouquets dits « longues tiges » me paraissent très simples à faire (les fleurs choisies + autour 3 feuilles de robellini, ce feuillage de palmier très utilisé en fleuristerie), je sais bien faire les bouquets ronds et je retrouve le plaisir de faire des compositions avec des formes bien codifiées - coussins, ronds, raquette, dessus de cercueil... - pour les deuils (les fleuristes disent "le deuil", comme "le mariage", pour désigner les commandes passées pour ces événements particuliers).

Surtout, après ma saison hivernale bousculée et stressante, je trouve en la personnalité de la patronne une belle respiration.

D’un tempérament confiant, calme, drôle, elle n'hésite pas à me laisser faire ni me confier des commandes, sans même douter de moi ni mettre en cause mes compétences. Elle ne me reprend pas quand je fais quelque chose qu’elle aurait fait différemment et respecte ma façon de travailler.

C'est un vrai bonheur !

De nature très ouverte, elle entend mes quelques doléances (va-t-on vraiment passer tout ce printemps qu'avec ces variétés de fleurs basiques très " à l'ancienne" ?), n’hésite pas à montrer et rire de ses propres failles (légères, car elle a tout de même le statut de Maître Artisan, c’est-à-dire qu’elle a le brevet de maîtrise, et tient sa boutique depuis presque 20 ans), et me tutoie toute en parlant de sujets perso pendant nos pauses déjeuners.

Tout comme mon loueur, elle est de ma génération et j’ai presque l’impression de travailler pour une copine.

Je me sens en confiance et en sécurité, ce qui est rare !


En photo, des vues intérieures de la boutique :







9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Précédent
Suivant
bottom of page