top of page
  • Photo du rédacteurMissFleurs itinérante

Premier contrat - 131

Premier contrat.

Je suis passée à plein temps dans les fleurs lorsque, à l'issue d'un stage dans une franchise parisienne pendant les fêtes de Noël, cette même boutique me proposa, en janvier 2017, un CDD de 6 mois. J'avais passé mon CAP en juin, j'étais alors en train de boucler ma dernière mission d'ingénieure culturelle et d'historienne de l'art (avec le musée d'Orsay, pour finir en beauté !), et tout se combinait parfaitement.

Qu'est-ce que ce basculement d'activité a changé dans ma vie ?

J'étais heureuse de fonctionner en équipe, de travailler désormais debout (pour rappel : j'avais besoin de lâcher mon activité d'historienne de l'art notamment parce que je ne supportais plus de travailler assise toute la journée devant un ordinateur).

D'avoir des fleurs sous les yeux et pour cadre de travail une jolie boutique en angle sur rue (j'aime la connexion avec le milieu urbain).

D'aller au travail à pied et donc de ne plus prendre quotidiennement les transports (j'habitais à 20 mn).

De servir des clients, d'être dans une ambiance dynamique, et, bien sûr, de faire des bouquets.

J'adorais aussi mon planning de travail, variable à la semaine. Les horaires étaient tardifs (20h en semaine, 21h en fin de semaine), mais on fonctionnait beaucoup en demi-journées, si bien que je pouvais finir à 14h ou 15h, et à l'inverse commencer à ses horaires ... avec toutes ces demi-journées de libre, j'avais presque l'impression de travailler à mi-temps !

J'étais heureuse de passer d'une vie à l'autre.

Etait-ce pour autant confortable ?


En photo : le joli jardin urbain que nous créions avec la présentation des plantes d'extérieur.


13 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

留言


Précédent
Suivant
bottom of page