top of page
  • Photo du rédacteurMissFleurs itinérante

Les couleurs - 136


Savez-vous que beaucoup de conventions régissent les associations de couleurs chez les fleuristes ?

D’abord, les conventions de la fleuristerie traditionnelle, transmises j’imagine en apprentissage, incitent les fleuristes à faire des bouquets blanc et vert, rouge et blanc, rose, mais surtout pas jaune et rose, bleu et rose, ou encore orange et rose, par exemple.

Ensuite, selon l’organisation de la boutique ou (voire ET) la personnalité de la patronne, on n’est en fait pas forcément libre de faire ses propres choix.

À Paris, dans la première franchise où j’ai été embauchée, la responsable de boutique n’aimait que le pastel (oui, les fleuristes disent « le pastel » et non pas « les couleurs pastel »). Elle retirait ce qu'elle estimait trop coloré.

Dans les franchises d’ailleurs, la disposition des tables de confection, où sont présentés bouquets et compositions, oblige souvent à une répartition stricte des couleurs. À Aix-les-Bains, il y avait la table rouge et blanche, et la table rose. Aux Sables d’Olonne, il y avait la table rouge, la table rose, la table blanche, la table orange. Cela dégageait une harmonie et une unité visuelle très réussie. Par contre, grosse réticence lorsque j’ai voulu proposer un thème orange et fuchsia (« on ne fait pas trop ce genre de couleurs ici ») ou un thème jaune et rose (que je n’ai jamais pu faire).


Finalement, la liberté de création se mesure aussi à la liberté d’associer les couleurs ...


En photo, deux bouquets que j'ai beaucoup aimé faire pour leurs associations de couleurs, l'un à Bordeaux, orange et violet, l'autre jaune et rose, dans une très jolie boutique parisienne où j'ai travaillé juste avant mon Tour.

7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Précédent
Suivant
bottom of page