top of page
  • Photo du rédacteurMissFleurs itinérante

Ce qui me manque ? - 117

Dernière mise à jour : 14 mars 2022

On me demande parfois s’il y a des choses qui me manquent de ma vie d’avant … les attaches ? Les musées ? La vie culturelle ?

Bien sûr, les rencontres ici ne remplacent pas une bonne soirée entre amies. Le bien-être apporté par l’intimité d’un échange avec une amie de longue date est vraiment particulier. C’est pourquoi je prévois un moment pour les voir au moins une fois par an, et les ai régulièrement au téléphone.

La vie culturelle, j’en avais tellement usé pendant ma vie parisienne, que pendant longtemps j’ai eu juste soif de nature. Ce n’est que l'année dernière, et parce que ce mode de vie n’apporte pas non plus toute l’intensité dont j’aurai besoin, que j’ai commencé à re-éprouver le plaisir d’être nourri par une exposition et la vue d’œuvres d’art.

Aujourd’hui (4e année), je peux répondre que ce qui me manque finalement le plus, ce sont les loisirs et les pratiques artistiques de ma vie parisienne. Les cours de danse du Centre des Arts vivants – house dance avec Bruno Marignan, pompom avec Elise pompomgirl, street jazz avec Sébastien STH – les cours de chant avec Pierre-Louis Giffon, l’accès aux spectacles, à la musique (aaah, mes moments d’ouvreuse à la Philharmonie de Paris), au théâtre ; et côtoyer des esprits artistes et pleins de projets...


Pour autant, je ne pourrai vraiment plus vivre à Paris.

Ma vie idéale ?

Un quotidien fait de temps libre où je pratique toutes les semaines, le jour et sans devoir les caler en plus d’une journée de travail, danse, chant, trompette, sport, balade, cours de cuisine, et découverte de nouvelles pratiques. Les fleurs ? À temps partiel et pour le plaisir. La nature ? Là, tout prêt bien sûr. Et avant tout, respecter son rythme.

Et vous ?


En photo, souvenir de la préparation d'un spectacle de pompom, en juin 2014





30 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Précédent
Suivant
bottom of page