top of page
  • Photo du rédacteurMissFleurs itinérante

Où jouer de la trompette - 160

Dernière mise à jour : 10 avr. 2023

Comment jouer de la trompette quand on se retrouve en appartement, dans un immeuble de 7 étages, au sein d'une résidence ?

Depuis la Bretagne, j'avais décidé d'apprendre cet instrument. Je m'en étais achetée une et m'entraînais là-bas, au sous-sol de ma maison d'adoption, ou pendant ma longue pause du midi (la boutique était fermée presque 3 heures), dans la boutique ou un parc.

Mais à Bordeaux, impossible de jouer dans la boutique (c'était une franchise qui ne fermait pas le midi, et je n'étais pas seule). Dans l'appartement, je vivais avec deux colocs, et rien que l'idée de déranger tout l'immeuble me gênait.

C'est donc d'abord en bordure de la résidence que j'allais de temps en temps m'entraîner. En marge des immeubles, il y avait un grand espace vert, principalement fait de pelouse. Je m'installais sur un banc, le seul de cet espace vert, abrité par l'ombrage d'un arbre. Mais j'ai réalisé au fur et à mesure que l'endroit était très passant, et que le banc pouvait parfois être pris !

J'ai du trouver d'autres lieux. Adorant jouer dehors dans la nature, j'ai décidé d'aller jouer en forêt. Mon spot préféré !



À vrai dire, ce n'était pas une vraie forêt domaniale, mais les parties boisées de l'ancien parc d'un château, acquis par la Ville de Mérignac dans les années 1960.

En 10 minutes, trompette et ordinateur sur le dos, je regagnais les allées et profitais des bancs où je pouvais jouer sans déranger. C'est là que je m'installais pour prendre mes cours, en visio avec mon professeur, lui étant basé à Toulouse. Je calais mon ordinateur sur l'étui de la trompette, le tout posé sur un banc recouvert d'une serviette. Comme j'aimais ces séances en pleine nature, avec les chants d'oiseaux ! Mais l'automne est arrivé... Les chutes de marrons, puis les averses intempestives sont venues perturber mes heures de cours... fin octobre, après avoir pris un jour une vraie douche, et l'automne glissant doucement vers l'hiver, j'ai arrêté d'aller jouer en forêt.

Pour mon dernier mois de séjour, j'ai jonglé entre un petit parc près de la boutique (sur ma pause déjeuner pendant mes jours de travail), l'entrée couverte de la Maison de la Petite Enfance, un bâtiment qui se trouvait tout près de la résidence (fermé le samedi-après-midi et le dimanche), et, malgré tout, parfois, l'appartement.



14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Komentáře


Précédent
Suivant
bottom of page